"Au début de la révolution industrielle, si l’on ne possédait pas de capital, les chances d’en amasser étaient extrement minces. L’argent était le combustible de cette ère. Mais aujourd’hui, dans une société d’information, le combustible, c’est le savoir." John Galbraith.
A

 

 

Abattement fiscal
Réduction légale de la base d’imposition qui peut être exprimé en forfait ou en %
Amortissement du capital
Pour un emprunt, l’amortissement est le capital qui est remboursé à chaque échéance. Par extension, on parle de période d’amortissement (par exemple après une période de différé) quand le capital du crédit commence réellement à être remboursé
Amortissement immobilier
Charge comptable permettant de réduire la base d’imposition sur une période définie
Assurance emprunteur
Elle a pour but de garantir le prêteur en cas de décès, d’invalidité de l’emprunteur. Les garanties »décès » et « invalidité totale » sont pratiquement toujours exigées par les banques pour un crédit immobilier. La garantie « invalidité partielle temporaire » est fortement recommandée si le prêt a pour objet l’acquisition d’une résidence principale. « la garantie chômage » est optionnelle
B

 

 

Barème de l'impôt sur le revenu
Observatoire-ROI-Bareme-IR
C

 

 

Capacité d'épargne
C’est un effort financier que l’on peut consentir pour financer un placement. Il peut être un effort d’épargne supplémentaire ou indolore dans le cadre d’une réaffection de votre épargne actuelle
Capital restant dû
Montant du capital restant à rembourser par l’emprunteur à une date donnée. IL sert de base de calcul des intérêts de l’échéance à venir. Dans un contrat à taux variable, l’établissement de crédit est tenu, une fois par an, de porter à la connaissance de l’emprunteur le montant du capital restant à rembourser
Charges déductibles
Le propriétaire bailleur peut déduire des loyers perçus les charges supportées relatives au bien loué : Les dépenses de réparation et d’entretien, les dépenses d’amélioration, les provisions pour charges de copropriété, les indemnités d’éviction et les frais de relogement, les frais de gestion, les primes d’assurances, certaines impositions, les intérêts des dettes, amortissements éventuels du bien
Charges financières
Elles comprennent les échéances de remboursement de prêts, les primes d’assurances obligatoirement liées, les loyers et les pensions versées
Crédit In Fine
C’est un prêt dans lequel on ne rembourse que les intérêts du capital initialement emprunté. Le capital lui est remboursé une seule fois à la fin du crédit. Pendant la durée du prêt, une épargne est généralement mise en place destinée à reconstituer le capital remboursable à terme
Crédit amortissable
C’est un emprunt dit « classique » où l’emprunteur remboursera les intérêts et le capital progressivement pendant toute la durée du prêt, par opposition au crédit in fine où le capital est remboursé en une seule fois à la fin du contrat
Crédit-relais
Crédit, généralement in fine, accordé dans l’attente d’une rentrée certaine d’argent, notamment, lors de la vente d’un bien immobilier. La banque peut demander ou pas le paiement des intérêts pendant la durée du crédit
CSG-CRDS
Contribution sociale généralisée (financement protection sociale) et Contribution au remboursement de la dette sociale (financement de la sécurité sociale) : montant total 15,5%. Le détail : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2329.xhtml
Observatoire-ROI-CSG-CRDS
D

 

 

Déclaration 2035
Déclaration des revenus BIC 2014 | Déclaration 2035
Déclaration 2042-C
Déclaration de revenus complémentaire 2014 | Formulaire 2042-C
Déclaration 2042-IOM
Déclaration d’investissements outre-mer | Déclaration 2042 IOM
Déclaration 2044
Déclaration des revenus fonciers 2014 | Déclaration 2044
Déclaration 2044-EB
Statut bailleur privé – engagement de location | Déclaration 2044-EB
Déclaration 2044-S
Déclaration des revenus fonciers dits spéciaux 2014 | Déclaration 2044-S
Déclaration H2
La déclaration H2 établit la valeur locative cadastrale et permet une réduction totale ou partielle de la taxe foncière pendant les 2 premières années | Déclaration H2
Déduction d'impôt
Les déductions sont les sommes que vous pouvez déduire de vos revenus, avant impôt.
Déficit foncier (investissement)
Rénovation d’un bien locatif non meublé permettant une imputation des déficits fonciers sur le revenu global à concurrence de 10 700€
Défiscalisation
C’est l’ensemble des lois mis à la faveur des particuliers en vue de réduire leur impôt sur le revenu ou sur leur base ISF.  Ces avantages fiscaux sont réservés à différents secteurs : l’immobilier, l’audiovisuel, le capital risque, les vignes, l’art…
Démembrement de propriété permanent
Souvent réalisé entre parents et enfants : le parent donne à ses enfants la nue-propriété et se réserve l’usufruit. Au décès du parent, l’usufruit se recolle à la nue propriété et les héritiers recouvrent la propriété intégrale du bien sans droits de succession à payer. L’avantage qui en ressort est l’exonération d’ISF pour le nu-propriétaire avec pour obligation une séparation (nue-propriété et usufruit) pendant au moins 12 ans
Démembrement de propriété temporaire
Le propriétaire cède à titre gratuit ou onéreux l’usufruit pour une durée fixée à l’avance pour une période allant de 2 à 15 ans.
Différé partiel (d'amortissement)
Période pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse aucun capital. Il ne paie que les intérêts du prêt. Les cotisations d’assurances sont généralement perçues pendant la période de différé d’amortissement
Différé total (d'amortissement)
Période pendant laquelle l’emprunteur ne rembourse ni capital ni intérêts. Ces intérêts seront ajoutées au capital restant dû. Seules les cotisations d’assurances sont générallement perçues pendant la période de différé total
Loi DUFLOT (investissement)
Investissement locatif nu en résidence principale. Réduction d’impôt de 18% du prix de revient retenu à hauteur de 300 000€ dans la limite de 2 achats annuels sous respect des plafonds de loyer et de ressources des locataires avec un engagement de location de 9 ans. Zonage DUFLOT
Loi DUFLOT outre-mer (investissement)
Logements loués nus à usage de résidence principale permettant une réduction d’impôt de 29% du prix de revient retenu à hauteur de 300 000€. Engagement de location non meublée pendant 9 ans avec un respect des plafonds de loyers et de ressources des locataires
E

 

 

Effet de levier bancaire
Technique consistant à démultiplier son patrimoine immobilier à travers la capacité d’endettement d’une personne physique ou morale
Effet de levier fiscal
Technique consistant à démultiplier son patrimoine immobilier et mobilier à travers les mécanismes visant à réduire la fiscalité sur l’IR, ISF, l’IS dopant ainsi la rentabilité des placements effectués
G

 

 

Garantie de prêt immobilier
En cas de défaillance de paiement des mensualités du prêt immobilier, cette garantie protège la banque qui se fait rembourser le capital restant dû. Plusieurs garanties existent : caution, hypothèque, privilège prêteur de deniers (PPD) et nantissement
Garantie détériorations immobilières
Les dégradations et destructions aux biens immobiliers imputables au locataire sont pris en charge par l’assureur. Elles doivent être constatées après le départ du locataire par comparaison des états des lieux d’entrée et de sortie établis contradictoirement ou par Huissier. Sont concernées : les frais de réparation, les dommages matériels, les frais et honoraires de l’expert, les frais d’état des lieux de sortie, la perte pécuniaire
Garantie intrinsèque
Cette garantie n’est pas délivrée par un tiers, mais « résulte de l’existence de conditions propres à l’opération » suivant les termes de l’article R 261-18 du CCH
Garantie loyers impayés
Contrat d’assurance pour les loyers impayés bénéficiant de 38% de crédit d’impôt sur la prime
Garantie extrinsèque
Le promoteur souscrit à une garantie d’achèvement délivrée par un tiers, soit une compagnie d’assurance, soit un établissement financier | bancaire soit par une société de caution mutuelle. Elle sécurise ainsi l’acheteur lors d’un achat immobilier en VEFA
Loi GIRARDIN (investissement)
Investissement outre-mer dans le secteur du logement permettant une réduction d’impôt de 18 à 50% selon les cas. Engagement de location de 5 ans ou 6 ans selon les cas
I

 

 

I.R.A. (Indemnités en cas de remboursement anticipé)
Indemnités versées à la banque, lorsque le crédit est remboursé par l’emprunteur avant la date prévue sur le tableau d’amortissement et correspondant à 6 mois d’intérêts dus avec un plafond à 3% du capital restant dû pour l’immobilier et 1% pour le crédit consommation
Indépendance financière
Générer suffisamment de revenus du capital (immobilier et financier) pour couvrir son niveau de vie hors revenus d’activité
Intérêts intercalaires
On parle d’intérêts intercalaires par opposition aux intérêts d’une échéance régulière suite à  un déblocage progressifs des fonds ou une période entre le déblocage complet des fonds et la première échéance de crédit. Les intérêts intercalaires sont calculés au taux du crédit sur les fonds débloqués
Investissement locatif
L’investissement locatif consiste à acheter un bien immobilier destiné à la location (régulière, saisonnière, meublée) en vue de percevoir des revenus et de se constituer un patrimoine
M

 

 

Loi MALRAUX (investissement)
Restauration immobilière de biens situés en ZPPAUP, en AVAP ou en secteur sauvegardé. La réduction d’impôt est de 22% ou de 30% sur les dépenses retenues à hauteur de 100000€ ou déduction des charges du revenu global
Micro-BIC
Seuil de 32600€ sur le CA ou recettes avec un abattement forfaitaire de 50%. Le contribuable peut bénéficier pendant 2 ans de ce régime après dépassement du seuil. Formalités simplifiées d’un point de vue comptable et fiscal. Amortissement plafonné à 2%/an. Régime en franchise de TVA
Micro-foncier
Investissement locatif non meublé permettant une déduction forfaitaire de 30% sur les revenus fonciers dans la limite de 15 000€ de recettes locatives annuelles
Loi MONUMENT HISTORIQUE (investissement)
Restauration immobilière de biens classés ou inscrits aux monuments historiques ou agréés à la Fondation du patrimoine. Imputation sur le revenu global des déficits fonciers. Exonération des droits de succession
P

 

 

Plafond ANRU
Plafond de ressources primo-accédants et plafond de prix/m2
Observatoire-ROI-Plafond-ANRU
Plafond loyers DUFLOT
Plafond de loyers actualisé 2014

Plafond_loyer_Duflot

Plafond niches fiscales
La loi de finances 2014 à instauré un plafond des niches fiscales fixé à 10 000€, il existe cependant certaines exclusions
Plafond quotient familial
Le plafond 2014 est porté à 1500€ au lieu de 2000€ précédemment
Plafond ressources DUFLOT
Plafond de ressources pour les locataires sous le régime de la loi DUFLOT actualisé en 2014

Plafond_ressources_Duflot

Plus-value immobilière (taxe)
La plus value est composée de 2 prélèvements

Observatoire-ROI-Bareme-Plus-Value

Prêt à taux capé
C’est l’alliance d’un prêt à taux fixe et d’un emprunt à taux variable avec la garantie qu’en cas de hausse, le taux ne dépassera pas un seuil fixé à l’avance. Ce taux « capé », dit de sécurité a un coût répercuté dans le taux d’emprunt
Prêt à taux fixe
C’est un crédit qui garde son taux inchangé pendant toute la durée de l’emprunt. Il est sécurisant, les mensualités étant connues à l’avance. Les emprunts à taux fixe sont favorisés pendant les périodes de stagnation des taux, mais délaissés en cas de fluctuation
Prêt à taux révisable ou variable
Le prêt voit son taux d’intérêt fluctuer en fonction des taux (longs et courts) pratiqués sur le marché : il existe 2 types : les crédits révisables purs et prêts capés
Prêt à taux variable pur
Le taux d’emprunt peut varier à la hausse comme à la baisse tout au long du crédit. Il est adossé au Tibeur, le taux interbancaire européen, la traduction française de l’Euribor
R

 

 

Réduction d'impôt IR
Ce sont toutes les sommes qui seront déduites du montant de votre impôt sur le revenu
Revenus BIC
Dans l’immobilier, les revenus BIC (bénéfices industriels et commerciaux) concernent les locations meublées, saisonnières, d’une location nue si l’immeuble est inscrit à l’actif d’une entreprise ou de la location d’un immeuble industriel et commercial muni du matériel nécessaire à l’exploitation
Revenu foncier
Ce sont les revenus des propriétés bâties (appartements, maisons…) et non bâties (terrains…) : loyers, fermages, droits d’affichage, droits d’exploitation de carrières, revenus de parts de SCI non assujettis à l’IS
Revenus globaux
Ils regroupent les revenus salariés ou assimilés, les pensions perçues, les allocations ou revenus sociaux, les revenus locatifs et financiers
T

 

 

Taux actuariel
C’est la technique de taux selon un modèle actuariel, utilisée pour transformer le taux annuel en un taux périodique
Taux capé
Taux bénéficiant d’un mécanisme de plafonnement d’évolution
Taux d'endettement
Il s’agit du rapport des charges financières sur les revenus globaux. 3 méthodes de calcul d’endettement existent favorisant ainsi les investisseurs dans l’immobilier locatif.
Taux effectif global
Taux qui intégre en sus des intérêts , l’ensemble des frais obligatoires pour l’obtention du prêt, connus ou estimés  : frais de dossiers, primes d’assurances, frais de granties. En France, le T.E.G. ne doit pas dépasser le seuil de l’usure
V

 

 

Vacance locative
C’est une garantie locative permettant de couvrir le risque de non-occupation du bien immobilier entre deux locataires. Cette assurance entraîne une surprime et est valable sur une période déterminée
VEFA
Vente en l’état futur d’achèvement appelé communément vente sur plan